Alors que l’équipe première a déjà repris la compétition, les différentes catégories du club reprennent elles aussi, petit à petit, le chemin du terrain. Cette semaine, c’est au tour des Espoirs de retrouver leur championnat avec un tout nouveau groupe axé sur la jeunesse. Stéphane Nicouleau nous présente cette nouvelle année.

Chaque année, les compteurs sont remis à zéro dans toutes les catégories du club. De nouveaux joueurs arrivent, d’autres évoluent et partent dans la catégorie supérieure.  C’est notamment le cas pour les Espoirs de repartir sur une nouvelle page blanche après une saison mitigée selon Stéphane Nicouleau.

« Le bilan est plutôt mitigé. On ne se qualifie pas en poule accession assez logiquement vu l’adversité car il y avait tout simplement de meilleures équipes. Après la seconde phase, il y a pas mal de regrets. On est pratiquement en course jusqu’au 2 derniers matchs. On perd un peu le fil notamment contre Dax à la maison (perd le bonus offensif) et Cognac, c’est la grosse déception. On a fait un non-match. C’est dommage car l’équipe était capable de sortir de grosses prestations contre de grosses équipes. Ensuite on a beaucoup subi la fin de saison car nous avions pas mal de blessés. »

Pour cette saison 2022/2023, Stéphane Nicouleau et son staff peuvent compter sur un groupe de 40 joueurs. Plus que l’an dernier, mais une façon de ne pas subir une nouvelle vague de blessures. Pour étoffer l’effectif, le club a également été chercher de nouvelles têtes avec comme ligne directrice, la jeunesse.

« Le groupe est jeune. Nous avons pris le parti de le rajeunir au maximum en faisant monter le plus possible de crabos, 12 pour être précis. L’objectif c’est valoriser la formation du club, sur 40 joueurs, 29 sont issus du Stade Niçois. On a construit notre effectif en se projetant sur l’avenir avec une vision sur 2 à 3 ans. C’est une sorte de plan de succession qui nous permettrait de nous projeter à long terme en intégrant le plus possible de jeunes joueurs dans l’équipe première.  Nous partons sur un projet où nous garderons ce groupe pour 2 ou 3 ans en travaillant ensemble. Le processus sera long mais c’est la volonté du club de valoriser sa formation. Aux côtés de ces jeunes, on garde une ossature de joueurs plus expérimentés qui connaissent un peu l’exigence de l’équipe première pour avoir participé à des entraînements. L’an dernier, plusieurs joueurs ont fait la bascule et c’est très positif. »

Pour cette nouvelle saison, les Espoirs débutent ce dimanche avec la réception d’Albi aux Arboras. Un adversaire qu’ils connaissent bien mais qui reste un test pour cette jeune équipe. De quoi débuter un championnat où les objectifs seront plus dans l’évolution d’un collectif que dans les résultats eux-mêmes.

« L’ambition c’est de créer les meilleures conditions possibles pour que les joueurs progressent et s’épanouissent. Les résultats viendront à moyen terme mais l’objectif est que les joueurs murissent pour arriver au niveau afin de postuler pour une place dans l’équipe première. Le match de dimanche sera un bon révélateur pour nos jeunes qui viennent de crabos, on affronte une bonne équipe d’Albi qui a l’habitude de ces rencontres. L’idée est d’appliquer et de mettre en place ce qu’on bosse depuis 2 mois. »

La saison passée, les hommes de Stéphane Nicouleau avaient battu Albi à deux reprises aux Arboras, de bon augure avant de recevoir cette équipe dimanche 11 septembre à 14h aux Arboras.

Issa Nissa !