Pas de match pour l’équipe première ce week-end, les joueurs profitent actuellement de quelques jours “off” accordés par le staff pour reposer les corps et les esprits. L’occasion de revenir sur ce début de saison et des nouvelles têtes aperçues dans l’effectif professionnel, des recrues mais aussi des jeunes du centre de formation. Deux d’entre eux ont d’ailleurs porté le maillot rouge et noir en championnat : Hugo Martin et Louis Peutin. Un coup de projecteur sur la formation niçoise. 

Lors de l’annonce de la composition d’équipe de l’équipe première pour le déplacement à Bourg-en-Bresse, certains supporters ont remarqué deux nouveaux noms et un petit symbole « Formés au club » : Louis Peutin (demi-de-mêlée) et Hugo Martin (ailier). Une première titularisation pour les deux jeunes produits de la formation niçoise en équipe première. Si Hugo a déjà une feuille de match à son actif (déplacement à Suresnes), c’est une grande première pour Louis. 

Louis et Hugo, symboles de la formation niçoise 

Arrivé dans le groupe suite à une succession de blessures au poste de demi-de-mêlée, Louis Peutin, alors 10 en Espoirs, débute à la mêlée chez un cador du championnat, Bourg-en-Bresse. « Louis a fait toutes ses classes au club. C’est un joueur qui a appris en grande partie seul. A l’entrainement, il écoutait les coachs mais il venait aussi souvent avec son ballon aux Arboras. Il faisait ses gammes pour s’améliorer. C’est un bosseur », souligne Antony Vigna, ancien coach de Louis dans les catégories jeunes du club.  Même topo pour l’ailier Hugo Martin. L’entraineur des Espoirs, Stéphane Nicouleau ne tarit pas d’éloges à son égard : « Hugo c’est la force tranquille. Il dégage une sérénité et un calme incroyable. Il est surtout un joueur intelligent, il capte rapidement le message et applique directement les consignes ».

Un centre de formation en plein développement

« Aujourd’hui, l’intégration de Louis et de Hugo est le premier signe de notre progression dans le développement des jeunes joueurs du centre de formation » lance Jérôme Cassus, le responsable du centre de formation du Stade Niçois. Devenue un enjeu majeur pour le club, la formation niçoise prend de plus en plus de place au sein de la structure. « Notre objectif consiste à réunir les conditions et l’environnement idéal pour la progression du joueur. Le rugby a une place centrale dans ce projet qui englobe également l’aspect professionnel » souligne Jérôme. Il poursuit, « l’emploi du temps est adapté pour que le jeune soit concentré au maximum sur ce double projet : rugby-études ». Le club compte sur ce centre de formation pour conserver les meilleurs éléments du département et attirer également des joueurs de l’extérieur. « Le projet est encore au début, mais voir Hugo et Louis porter le maillot de l’équipe première est une bonne vitrine pour le centre de formation. »

Proposer une continuité dans la performance dès le plus jeune âge 

Labellisé en septembre 2021, le centre de formation du Stade Niçois entre dans cette volonté de proposer un encadrement et un suivi de qualité aux jeunes du club. L’école de rugby, l’académie et le centre de formation permettent aux joueurs de bénéficier d’une continuité dans la performance dès les catégories jeunes et de suivre un fil rouge tout au long de leur formation. Pour cela, les différents staffs n’hésitent pas à accueillir des joueurs plus jeunes venant de catégories inférieures, pour leur donner l’idée du niveau attendu. Si des Espoirs participent régulièrement aux entrainements de l’équipe première (Hugo Martin, Nicolas Davisseau ou Louis Peutin), le staff a également permis à Quentin Valentino de découvrir l’univers des professionnels. Âgé de 16 ans, Quentin fait partie des joueurs au statut PPF (Top 100 de sa catégorie). Un exemple de plus de cette continuité et de cette confiance accordée aux jeunes. 

Quentin, Hugo, Louis, Nicolas et encore beaucoup d’autres noms qui représentent la volonté du Stade Niçois d’accompagner les joueurs, dès leur plus jeune âge, jusqu’au niveau professionnel. 

Issa Nissa !