post

« Gagner pour marquer l’histoire du club ! »

Alors que la saison régulière vient de se terminer par une victoire niçoise face à Dijon (31-24), le Stade Niçois s’apprête à recevoir Narbonne aux Arboras pour une place en ProD2. Un adversaire spécial pour le coach David Bolgashvili.

Coach, le Stade Niçois vient de finir la saison régulière sur une bonne note avec le succès face à Dijon, que retenir de ce match ?

Du positif ! On finit premier de la phase régulière ! Si on nous avait dit en début de saison : « Vous allez finir la phase régulière en tête de cette poule », on vous aurait pris pour des fous ! Ensuite, si on regarde le contenu c’était un peu laborieux et puis on aurait dû tuer le match en première mi-temps. Après Dijon revient bien en deuxième mi-temps, on prend le carton rouge et on reprend un essai derrière. Mais ce que j’ai apprécié c’est le caractère de l’équipe, l’état d’esprit des joueurs qui, à 14 contre 15 et contre le vent, sont repartis de l’avant en marquant encore des essais. Je suis satisfait de l’implication de tous les joueurs sur ce match, même s’ils ne jouent pas beaucoup en général, ils ont répondu présent.

Cette victoire permet à l’équipe de terminer en tête du championnat devant Bourg-en-Bresse avec seulement 3 défaites. Est-ce une saison quasi-parfaite ?

La saison sera quasi-parfaite si on gagne dimanche contre Narbonne (lors de la demi-finale d’accession). Mais pour la phase régulière oui clairement, quand on voit qu’il y a 3 ans on était en Fédérale 2 et qu’aujourd’hui on joue une potentielle montée. C’est formidable et on le doit à cet état d’esprit incroyable du groupe tout au long de l’année malgré les épreuves qu’on a dû surmonter. On perd seulement 3 fois de très peu et puis on gagne de grosses équipes. Il nous reste un match pour rendre cette saison historique et quasi-parfaite.

Justement la demi-finale, le Stade Niçois retrouve Narbonne. Quel regard vous portez sur cette confrontation ? 

Peu importe l’adversaire, si on veut monter il faut gagner. Maintenant Narbonne c’est une très belle équipe qui a l’habitude des grands rendez-vous. Après je l’avoue, prendre de nouveau Narbonne c’est spécial. Ils sont venus nous battre ici, on fait un match très moyen et James Lasis se blesse gravement. Aujourd’hui je suis incapable de dire comment on va réagir au niveau émotionnel, mais avec les gars on va tout faire pour se racheter. On veut rectifier le tir. On veut gagner le match pour valider la montée et surtout le faire pour James. Il y aura beaucoup d’enjeu, de pression et d’émotion et il va falloir contrôler cette émotion.

Quelles seront les clés de ce match ?

Je pense que ça sera l’état d’esprit, l’engagement et la discipline. Il faudra faire le moins de fautes possible, marquer quand on pourra l’opportunité et surtout être costaud devant parce qu’un gros combat s’annonce. Lors de la rencontre pendant la phase régulière, ils nous avaient posé des problèmes devant. Ce sera aussi le moment de remettre les pendules à l’heure.

Et le public sera là aussi de retour. Il aura un rôle à jouer …

Bien sûr, comme toujours ! Ça fait tellement longtemps. On vient de les retrouver (contre Dijon), ça fait du bien d’entendre de nouveau du bruit et des encouragements. C’est surement le match le plus important du club depuis 20 ans donc le public sera important quand on aura un coup de moins bien. On compte sur ce 16ème homme pour marquer l’histoire du Stade Niçois.

#IssaNissa #Lasistrong