post

Focus Stade Niçois #7 : Pierre Ippolito

Amoureux de Nice et du rugby, Pierre Ippolito fait partie de la Holding des Entrepreneurs Azuréens, actionnaire majoritaire du Stade Niçois. Parallèlement, il est le Directeur Général du Groupe Ippolito, partenaire du club.

Pouvez-vous présenter votre société ?  

C’est un groupe familial avec plusieurs branches d’activités. Historiquement, la branche principale c’est le camion (Azur Trucks) avec tous les métiers autour. Ensuite, une branche industrielle, une branche immobilière (Maison Oréa) et une branche tourisme (plages, restaurants et chambres d’hôtes). C’est mon grand-père qui a créé le groupe en 1968 avec une société et une quinzaine de collaborateurs. Aujourd’hui on a environ 40 sociétés et un peu plus de 900 collaborateurs.

Pourquoi avoir choisi de collaborer avec le Stade Niçois ? 

Ça va faire 3 ans que nous sommes partenaires et actif auprès du club pour l’accompagner dans ses ambitions. Au départ c’est une histoire de rencontres avec Régis Bauché (Directeur Général) et Régis Brandinelli (Président) que je connaissais. Ils m’ont fait rencontrer Patrice Prévôt (Président de l’Association). J’ai entendu dire qu’il y avait un beau projet en construction, qu’il y avait une équipe saine et j’ai choisi de me lancer. Et puis, le rugby est un sport qui rassemble, qui porte de belles valeurs, le club avait un beau potentiel au niveau des infrastructures et surtout une histoire forte. On s’est dit que notre soutien aurait plus d’impact avec le Stade Niçois plutôt que dans un autre club de la région. Le groupe Ippolito et le club partagent aussi les mêmes valeurs : Proximité, Pérennité et Performance.

Quel est votre objectif ?

On veut être compétitif au haut niveau, on le voit ces dernières années avec des montées en Fédérale 2, Fédérale 1 et puis Nationale cette année. Ensuite on souhaite être un club pour les niçois, par les niçois, que les gens s’identifient au club. Pas seulement aujourd’hui, mais aussi demain, être présent dans le temps. On veut développer des activités en dehors du sportif, qui stabilisent le club et reposer sur des fondations solides. Utiliser l’image du Stade Niçois pour booster les résultats économiques avec des restaurants, des brasseries ou des boutiques. Il ne faut pas être dépendent du sportif et c’est un des gros objectifs.

Un petit mot sur le changement opéré dans le club avec l’arrivée de la holding dont vous faites partie ?

Le club a créé une société professionnelle pour gérer l’équipe première donc l’actionnaire majoritaire est la Holding des Entrepreneurs Azuréens (HEA) qui regroupe 5 entrepreneurs de la région. On a des activités diverses mais complémentaires et on a une vision commune sur le club. On va donc accompagner le club au niveau financier en étant mécène et sponsor, nous allons également nous investir au travers de nos autres activités et notre savoir-faire entrepreneurial.

En termes de partenariat, comment se traduit l’engagement du groupe Ippolito ?

Notre branche immobilière, La Maison Oréa, est partenaire du club. Lors des matchs à domicile, lorsque le contexte sanitaire le permettra, nous serons présents au stade avec des réceptions de clients, on profitera des hospitalités mises en place par le club. De plus, on a de la visibilité autour du terrain et sur le maillot. Et puis, on organise des opérations, des animations avec les joueurs de l’équipe première. Justement, on a sorti une vidéo TikTok un peu décalée, sur le ton de l’humour pour montrer que le Stade Niçois ne se préoccupe pas que de l’aspect sportif mais aussi du local. Du côté de l’agence immobilière, on s’associe à l’image d’un acteur local important.

Enfin quel est votre regard sur l’avancée du projet du club aujourd’hui ?

Pour moi, un travail énorme a déjà été fait depuis 3 ans. L’équipe dirigeante a fait un gros travail de structuration avec les lieux de réceptions, la buvette, les moyens de communication, les réseaux sociaux et l’administratif, c’est tout un environnement qui a été développé. On a encore beaucoup d’étapes à franchir mais il y encore 3 ans nous étions très loin de tout ça, c’est incroyable et cela nous permet de nous projeter pour la suite. C’est de bon augure.

#IssaNissa