post

Focus Stade Niçois #4 : Les cadettes

Le Stade Niçois regorge de talents à tous les niveaux. L’équipe première performe chaque week-end mais elle n’est pas la seule. Les jeunes aussi s’entrainent dur pour faire rayonner l’image du Stade Niçois. À la découverte des cadettes.

Cette année, malgré l’absence de compétition, 25 jeunes filles (allant de moins de 15 ans à moins de 18 ans) se retrouvent les mercredis après-midi (et le samedi hors confinement) aux Arboras pour jouer au rugby dans la bonne humeur.

Le plaisir en maître mot

Comme les autres catégories jeunes du Stade Niçois, les cadettes ne peuvent pas jouer cette saison, contexte sanitaire oblige. Forcément les Spartiates (surnom donné à la première équipe de cadettes et qui perdure) sont déçues de ne pas pouvoir affronter d’autres équipes mais elles poursuivent les entrainements avec comme objectif de se préparer pour la saison prochaine. Ateliers ludiques, techniques, jeux et même du physique, tout y passe et les filles ne rechignent pas. Il faut dire que la catégorie des cadettes du Stade Niçois joue dans un championnat de rugby à 10, ce qui demande une condition physique encore plus optimale. De plus, cette saison le placage est interdit, il faut se contenter du touché. Mais encore une fois les niçoises ne semblent pas impactées par cette décision. Au contraire, chaque entrainement elles sont nombreuses à venir jouer au rugby.

Lydie Acero en charge des cadettes :

« Les filles ne sont pas découragées par le contexte. Elles viennent en nombre aux entrainements pour se dépenser. C’est un peu une échappatoire, un défouloir de pouvoir courir dehors avec un ballon dans les mains. Elles ont le sourire, elles s’éclatent et puis ça resserre le groupe aussi. Du coup on travaille dans la bonne humeur, on fait des ateliers spécifiques au rugby à 10 qui est un mélange entre le jeu de mouvement du 7 et les phases statiques du 15. »

Cette année, le contexte sanitaire n’autorise pas les cadettes à participer à des compétitions, ni même à participer à des matchs amicaux. Petit espoir tout de même : les tournois de Draguignan et de Grasse fin mai/courant juin. La décision sur la tenue des deux tournois n’a pas encore été prise. En tout cas, les Spartiates attendent la décision avec impatience pour savoir si elles vont enfin pouvoir reporter les couleurs du Stade Niçois.

#IssaNissa