Officiel : Sakiusa Bureitakiyaca arrive en renfort au Stade Niçois !

Le Stade Niçois officialise aujourd’hui l’arrivée de Sakiusa Bureitakiyaca (29ans) en provenance de Dijon (Nationale). L’ailier fidjien rejoint le groupe jusqu’à la fin de la saison.

Sakiusa BUREITAKIYACA arrive en provenance du Stade Dijonnais avec qui il a déjà inscrit 4 essais depuis le début du championnat. Le fidjien rejoint donc son 4ème club français après Dax (2014-2018), Soyaux-Angoulême (2018-2020) et donc Dijon (2020-2021). À 29 ans, l’ailier ou arrière possède déjà une belle expérience avec 112 rencontres jouées en ProD2 avec Dax et Soyaux-Angoulême et 30 essais inscrits.

L’arrivée de Sakiusa fait suite aux blessures de Pacôme Gougeon et de Mathieu Bonnet-Gonnet qui seront éloignés des terrains plusieurs semaines. L’ailier rejoint le collectif niçois dans la dernière ligne droite du championnat de Nationale.

Sakiusa Bureitakiyaca :

« Je suis content d’arriver ici dans un club bien structuré avec un projet séduisant. Depuis le début de la saison c’est une équipe solide, qui produit beaucoup de jeu et c’est super pour moi de pouvoir jouer ici. On a certains objectifs donc je donnerai tout ce que j’ai pour aider le club à les réaliser. »

David Bolgashivili :

« Sakiusa arrive pour palier la blessure de Mathieu Bonnet-Gonnet et de Pacôme Gougeon. Il a un peu le même profil que Mathieu, grand, rapide et surtout très dur sur l’homme, très solide. Il a beaucoup de puissance et ça va nous aider à créer des brèches dans les défenses adversaires sur les extérieurs. »

Martin Jágr :

« On le suit depuis plusieurs mois. On le connait même de son expérience en ProD2 avec Dax ou même Soyaux-Angoulême. Il est véloce, très athlétique mais surtout il comprend le jeu. Il peut beaucoup nous apporter en bout de ligne avec sa puissance et sa vitesse. »

Sakiusa, le Stade Niçois te souhaite la bienvenue !

#IssaNissa

post

Focus Stade Niçois #5 : L’Académie

À la découverte de l’Académie du Stade Niçois.

Voilà environ 7 années que le Stade Niçois propose un cursus de Sport-Études pour les Cadets et Juniors. Ils ont entre 14 et 18 ans et jonglent entre l’école (de la 3ème à la Terminale) et le rugby.

Une exigence élevée

 Au total, 36 jeunes composent l’Académie (Cadets et Juniors). Tous disposent d’un emploi du temps adapté avec 3 après-midis de libre dédiées au rugby. L’établissement Don Bosco est le partenaire historique du club où la majorité des jeunes joueurs poursuivent le collège et le lycée. Dès la sortie des cours, ils sont pris en charge par le club direction l’entrainement aux Arboras. Les jeunes sont encadrés par 3 intervenants sur le sportif : Antony Vigna, Revaz Gigauri et Geoffrey Cazanave et 2 préparateurs physiques, Johannes Miguet et Matthieu Blanchard. Un staff de qualité pour remplir atteindre les hauts objectifs fixés par le club. L’exigence est donc élevée et le parcours est dur qui implique un gros investissement des jeunes.

Antony Vigna, entraineur et en charge de l’Académie :

« On a de gros objectifs donc on est très exigeant. Il faut que les jeunes soient concentrés et impliqués parce qu’on a beaucoup de demandes pour intégrer l’Académie donc on est exigeants pour ceux qui sont là, on veut garder les meilleurs, ceux qui ont un fort potentiel rugbystique mais qui ont aussi de bons résultats à l’école. Chez nous, la scolarité est primordiale. Cette année est particulière mais on travaille beaucoup. On peaufine les détails et les attitudes individuelles des joueurs. On prend le temps de suivre les jeunes. On a un staff de 5 personnes donc on travaille en petits groupes et les cadets et juniors sont souvent mélangés. Ça les pousse à faire plus et mieux. »

Le Stade Niçois met un point d’orgue sur la formation des jeunes. Avec cette académie, l’objectif du club est d’offrir une formation d’excellence pour les jeunes en participant aux meilleurs championnats des catégories Cadets et Juniors. Le but ensuite est qu’ils puissent intégrer l’équipe Espoirs du Stade Niçois et pourquoi pas à terme l’équipe première.

D’ailleurs, les pré-inscriptions pour rejoindre l’Académie pour la rentrée 2020-2021 sont ouvertes.

#IssaNissa

post

Vivez le match avec notre Box supporter !

Les Box apéritives Stade Nicois sont disponibles pour le prochain match à domicile !

Pour notre prochaine rencontre aux Arboras, le 4 avril face à Cognac, nous vous proposons un assortiment de produits locaux à déguster.
Les box sont disponibles à la vente sur boutique.stadenicois.fr jusqu’au Lundi 29 mars et vous seront livrées gratuitement avant le match.

COMPOSITION DE LA BOX SUPPORTER :

1 paquet de Socca Chips Nature
1 tapenade d’olives noires – La Bastide
1 caviar d’aubergines – La Bastide
1 paquet de gressins artisanaux – Pappagallo
2 saucissons artisanaux – Pappagallo
1 bouteille de vin rouge 50cl – EMOA Chevron Villette

LIVRAISONS : 
Les Box seront livrées à l’adresse de votre choix (domicile, bureaux…) entre le mercredi 31 mars et le vendredi 2 avril. Les livraisons seront effectuées entre 10h et 17h.

Offre réservée aux + de 18 ans. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

#IssaNissa #ExperienceSupporter

post

Focus Stade Niçois #4 : Les cadettes

Le Stade Niçois regorge de talents à tous les niveaux. L’équipe première performe chaque week-end mais elle n’est pas la seule. Les jeunes aussi s’entrainent dur pour faire rayonner l’image du Stade Niçois. À la découverte des cadettes.

Cette année, malgré l’absence de compétition, 25 jeunes filles (allant de moins de 15 ans à moins de 18 ans) se retrouvent les mercredis après-midi (et le samedi hors confinement) aux Arboras pour jouer au rugby dans la bonne humeur.

Le plaisir en maître mot

Comme les autres catégories jeunes du Stade Niçois, les cadettes ne peuvent pas jouer cette saison, contexte sanitaire oblige. Forcément les Spartiates (surnom donné à la première équipe de cadettes et qui perdure) sont déçues de ne pas pouvoir affronter d’autres équipes mais elles poursuivent les entrainements avec comme objectif de se préparer pour la saison prochaine. Ateliers ludiques, techniques, jeux et même du physique, tout y passe et les filles ne rechignent pas. Il faut dire que la catégorie des cadettes du Stade Niçois joue dans un championnat de rugby à 10, ce qui demande une condition physique encore plus optimale. De plus, cette saison le placage est interdit, il faut se contenter du touché. Mais encore une fois les niçoises ne semblent pas impactées par cette décision. Au contraire, chaque entrainement elles sont nombreuses à venir jouer au rugby.

Lydie Acero en charge des cadettes :

« Les filles ne sont pas découragées par le contexte. Elles viennent en nombre aux entrainements pour se dépenser. C’est un peu une échappatoire, un défouloir de pouvoir courir dehors avec un ballon dans les mains. Elles ont le sourire, elles s’éclatent et puis ça resserre le groupe aussi. Du coup on travaille dans la bonne humeur, on fait des ateliers spécifiques au rugby à 10 qui est un mélange entre le jeu de mouvement du 7 et les phases statiques du 15. »

Cette année, le contexte sanitaire n’autorise pas les cadettes à participer à des compétitions, ni même à participer à des matchs amicaux. Petit espoir tout de même : les tournois de Draguignan et de Grasse fin mai/courant juin. La décision sur la tenue des deux tournois n’a pas encore été prise. En tout cas, les Spartiates attendent la décision avec impatience pour savoir si elles vont enfin pouvoir reporter les couleurs du Stade Niçois.

#IssaNissa